Panchakarma, la cure essentielle d’Ayurveda

 

panchakarma lieu inde kerala retraite cure ayurveda yoga&vedas

 

Quand on pose la question sur Panchakarma à Google, de multiple photos des belles filles jeunes et bronzées allongées sur des tables de massage remplissent l’écran. Mais en réalité le panchakarma est un traitement médical ayurvédique profond qui traditionnellement en Inde n’est pas de l’ordre d’un simple bien être.

 

Le sens de la cure

 

Dans les conditions de vie actuelle (comme par exemple l’alimentation industrielle, la méconnaissance diététique, la pollution, le travail à l’ordinateur, le stress) l’homme accumule beaucoup de toxines (en sanskrit ama). Des toxines aussi bien physiques que psychiques, des émotions redressées. Si on veut avancer sur les chemins du développement personnel et spirituel il devient indispensable d’avoir recours aux méthodes de détoxification puissantes mais naturelles.

 

L’avantage de Panchakarma en rapport à une autre cure détox est que cette méthode permet d’évacuer les toxines de chaque cellule du corps, non seulement de l’estomac et des intestins. Cela favorise la régénération des cellules, améliore le fonctionnement de tous les systèmes, le travail des glandes, ce qui ainsi purifie et équilibre nos émotions et nos modes de pensées et d’actions.

 

Dans ce sens le Panchakarma est vraiment un outil complet qui porte bien le titre de Rasayana (en sanskrit méthode de rajeunissement).

Après le Panchakarma non seulement le corps a un beau teint, le lustre, les articulations sont apaisées, mais également les fonctions sensorielles deviennent plus précises, le mental est tranquille et la méditation plus profonde.

 

 

Comment se préparer ?

panchakarma repas inde kerala cure retraite ayurveda yoga&vedas

 

– Faites une intention intérieure (ce que vous voulez purifier et équilibrer au niveau corporel et psychique)

– Suivez pendant au moins 1 mois le régime végétarien ou végétalien (sans les produits laitiers et œufs) avec beaucoup de fruits et légumes (mais peu de crudités)

– Si vous consommez (même un peu) de l’alcool ou fumez, arrêtez au mois un 1 mois avant la cure

– Achetez-vous un journal intime où vous pourrez déverser les émotions et les idées qui vont ressortir

 

 

 

panchakarma lieu inde kerala cure retraite ayurveda yoga&vedasChoisir le moment et l’endroit

 

1. Le Panchakarma est particulièrement bénéfique à chaque fois qu’a lieu une transition : transition entre les saisons, mariage, avant la conception de l’enfant, rupture, deuil, reconversion pour un nouveau travail.

 

2. La meilleure saison en Occident serait la fin d’été, début d’automne (car le corps est renforcé par l’énergie du Soleil, des fruits et des légumes de saison)

 

3. La meilleure saison en Inde de Sud serait décembre, janvier, février (car c’est le moment où le climat est le plus doux) avec la recommandation de prendre le temps sur place après la cure pour ne pas revenir tout de suite brusquement dans le froid.

 

4. En Inde du Nord, plus particulièrement à Pune (avec ses alentours) réputé pour le panchakarma, le meilleur moment sera octobre, novembre, décembre, janvier, février.

 

5. Si vous avez la prédominance de vata dans la constitution (air + éther) vous pouvez aussi faire panchakarma au moment de la mousson : mai, juin, juillet, août.

 

6. Autre que la réputation du docteur, l’endroit choisit pour panchakarma doit :

– être à l’abri du vent

– être dans la nature (loin de la ville), silencieux

– assurer l’hygiène et notamment l’eau (potable filtrée) 

– ne pas être près de la mer

 

 

Pancha : 5

Karma : action

 

Le « Panchakarma » se traduit du sanskrit comme cinq actions. Ce sont des actions de détoxification, elles ne seront pas forcement appliquées toutes, mais 2 ou 3 en fonction de la constitution de naissance « prakriti » et du déséquilibre du moment actuel « vikriti » de la personne. La diagnostique dans l’Ayurveda se fait par la prise du pouls. Cette technique est très ancienne, complexe et précise. Il ne faut pas s’étonner qu’après 3 minutes de prise de pouls le docteur vous raconte toutes vos maladies depuis l’enfance !

 

panchakarma traitement inde kerala cure retraite ayurveda yoga&vedas

Le groupe de 5 actions est  donc nommé « pradhana karma » ou actions principales :

 

1. Vamana : le vomissement qui a pour but de faire sortir les toxines accumulées dans l’estomac et d’équilibrer et purifier le kapha dosha (l’eau + la terre)

 

2. Virechana : la purge (généralement avec une décoction à base d’herbes) purifiant les intestins par élimination des selles, elle équilibre pitta dosha (l’eau + le feu)

 

3. Basti : le lavement rectal qui nettoie le côlon et équilibre le vata dosha (l’air + l’éther). Il en existe deux types :

        Sneha Vasthi : lavement à base d’huiles


        Kashaya Vasthi : lavement à base de décoction de plantes

 

4. Nasya : l’application d’huile dans le nez qui a pour but de détoxifier la tête et le nasopharynx,  d’équilibrer le kapha dosha (l’eau + la terre)

 

5. Raktamoksha : la saignée (généralement pratiquée localement avec application de sangsues) qui purifie le système sanguin, elle équilibre pitta dosha (l’eau + le feu)

 

 

Avant les karmas

 panchakarma massage inde kerala retraite cure ayurveda yoga&vedas

Ces 5 actions ne sont pas appliquées « à sec » ! Il y a un « avant » des karmas.

La préparation du système aux traitements s’appelle Purvakarma, elle utilise deux méthodes :

 

      A. Snehana : oléation

      B. Swedana : sudation

 

Si la durée est supérieure à 1 semaine le curiste prend pendant quelques jours des doses de ghee (beurre clarifié) pur ou médicinal (avec des herbes ayurvédiques). Son corps est aussi massé avec beaucoup d’huile (de sésame généralement). Quel que soit le massage, à 2 ou 4 mains, le but étant de « tremper » le corps dans l’huile car la substance huileuse repousse des toxines au niveau cellulaire. L’huile chasse les accumulations de toutes les parties du corps pour les rassembler dans l’estomac et évacuer par la suite!

 

Voilà la liste complète. Les massages sont choisis en fonction du cas individuel de chaque personne :

 

Abhyanga : massage avec de l’huile sur tout le corps

Lepa : application d’huile sous forme de pâte

Mardana : massage vigoureux

Udvartanam : massage avec de la poudre d’épices et de l’huile

Elakizhi : massage aux pochons de plantes trempées dans de l’huile

Navarrakizhi : massage aux plantes trempées dans une décoction de lait

Pizichil : massage douche avec grande quantité d’huile

Shirodhara : filet d’huile sur le front (Ksheeradhara : avec du lait)

Vasti : soin local sous forme de bain d’huile avec de la pâte (Januvasti : genoux; Netravasti : yeux; Kadivasti : lombaires)

Karnapoorana : soin des oreilles avec de l’huile

Gandusha : rétention d’huile dans la bouche

 

La sudation dans un caisson spécifique -Swedana (où seule la tête sort pour ne pas la surchauffer) est utilisée à plusieurs reprises pour éliminer les toxines par les pores.

 

panchakarma massage soins inde kerala retraite cure ayurveda yoga&vedas

 

Après la cure

 

Pendant et surtout après la cure, une grande attention est accordée à l’alimentation et à la prise de médicaments à base d’herbes pour aider le système (et surtout le système digestif) à repartir. C’est le Paschatakarma.

 

Le plan mental est tout aussi important dans la phase de réhabilitation : prévoyez donc une transition d’une durée au minimum égale à celle de la cure !

Imaginez : quand vous faites suer le corps les pores s’ouvrent et le système devient vulnérable, extrêmement sensible à toute agression. Vous avez le même état de « pores ouverts » qu’à la sortie de Panchakarma.

 

Les choses à éviter absolument :

panchakarma inde kerala cure retraite ayurveda yoga&vedas

 

– Voyages (surtout les avions)

– Travail intense

– Long travail à l’ordinateur

– Baignade et bronzage

– Alcool, cigarette, drogues

– Viande, poisson

 

Préservez vous !

 

 

Pour qui ?

 

En tant que traitement naturel et personnalisé le Panchakarma sera bénéfique pour tout le monde. La cure est conseillée particulièrement :

 

– aux personnes après 30 ans

– aux yogis et personnes ayant envie d’approfondir leur pratique spirituelle

– aux parents (surtout les femmes) avant la conception de l’enfant (attente de 3 mois après la fin de Panchakarma pour envisager une conception)

– aux personnes ayant des problèmes de dos et de cervicales

– aux personnes ayant des maladies chroniques : diabète, arthrites, bronchites, asthme, constipation, migraines, insomnies, sinusites, acné, eczéma et autres

– aux personnes déprimées, nerveuses ou ayant le syndrome du « burnout » (épuisement professionnel)

 

Si vous vous trouvez dans plus d’une de ces catégories le panchakarma est bien pour vous !

 

Préparé par Maitri  

Regardez la vidéo de Yoga&Vedas « Panchakarma en détail avec Vincent Maréchal »

 

 

 

Quelques liens 

 

Inde :

 

www.vaidyagrama.com

www.shinshiva.org

www.dr-franklin.com

 

France :

 

www.vincent.marechal.perso.neuf.fr  / 0130721247  Vincent Marechal

www.ayurveda-provence.com

3 comments on “Panchakarma, la cure essentielle d’Ayurveda

  1. Josiane Toutirais says:

    Bonjour Vincent,
    votre vidéo m’a beaucoup plus.je vais en mars en inde pour un panchakarma.j’arrive à New Dehli pour le festival de l’art de vivre et je cherche une clinique serieuse pour le faire et pas trop cher ,pas u endroit à touriste.Connaissez vous le docteur Soni à bir ds le nord ?j’aimerai avoir son contact.le mail que j’ai n’ai plus valable.
    Je vous remercie.
    Cordialement.
    Mme Toutirais Josiane.

    1. admin says:

      Chère Josiane, pour contacter Vincent Marechal écrivez directement sur son mail : vincent.marechal@club-internet.fr ou par téléphone 0677171242

  2. burck says:

    hi!

    i’m coming in septembre in the north of India and i would like to do an ayurvedique journey..
    can you help me?

    thanks!

    Virginie Burck

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *