Fermer le panier
Le panier est vide. Continuer vos achats
Mail
équipe
Partners
amis et collaborateurs
Mail
contact
Cart
0
Découvrez mantras, méditations, reportages sur notre chaine Youtube

inscrivez vous à la newsletter

JE PRATIQUE : cartes de yoga pour vous guider dans la pratique personnelle

Le projet “Je pratique” a la vocation de nous faire revenir à l’idée traditionnelle de la pratique du yoga qui depuis des siècles était une pratique personnelle et non collective. L’élève apprenait dans un premier temps avec un maître et ensuite s’éloignait dans sa «caverne» pour plonger dans son expérience. Le message du projet n’est pas que les cours collectifs ne sont pas nécessaires mais plutôt qu’une pratique personnelle est indispensable pour véritablement avancer sur le chemin du Yoga et goûter aux précieux moments de paix intérieure.

Bibliographie yogique

L`équipe de Yoga&Vedas est souvent interrogée à propos des références bibliographique qui servent de base aux articles. Voici une liste d`ouvrages aux quels nous faisons confiance. Nous allons l`enrichir au fur et à mesure. Bonne lecture à vous!

Retraite « Secrets du féminin sacré avec le Yoga et l'Ayurveda au Kerala » : 18 - 30 juillet 2018

Cette retraite insolite vous propose de découvrir divers aspects de la féminité avec l`exploration de la sagesse du Yoga, de l`Ayurveda et la psychologie védique. Apprendre et pratiquer des méthodes ancestrales sur la terre sacré du Kerala, la terre qui incarne par excellence l`énergie de la Mère Divine, rencontrer Amma dans son ashram à Amritapuri et recevoir sa bénédiction.

Stage «Yoga dans l'Himalaya» : 7 - 22 avril 2018

Le séjour «Yoga dans l`Himalaya» est une opportunité de vivre une expérience de transformation, d`approfondir votre pratique du yoga et de la méditation. Les rencontres avec des sadhus et des yogis de l`Himalaya sur un itinéraire vers les temples ancestraux vous conduiront sans doute plus près de vous-mêmes. Regardez la VIDEO ici.

Phytothérapie ayurvédique

La phytothérapie ayurvédique est fondamentalement différente de la phytothérapie Occidentale. Selon le principe d`Ayurvéda qui s`occupe de la personne et non pas de la maladie, le choix des plantes sera fait en fonction de la constitution et les doshas à équilibrer. Il n`est pas donné une même plante pour tout le monde. Voici les recommandations détaillées sur les principes du choix des plantes : quelle saveur, à quel moment de la journée, sous quelle forme et même dans quel récipient?

Agni : le feu digestif dans l'Ayurveda

L`Ayurvéda désigne l`énergie de la digestion et du métabolisme par le concept agni . Agni ou feu digestif est responsable de la digestion des aliments, de leur transformation et de l`absorption des nutriments présents dans les aliments. Il rend les aliments assimilables par l`organisme. Il détruit les agents pathogènes. Grâce à Agni, la nourriture peut se transformer en énergie.

Nada Yoga : connexion sacré par le son et le chant des mantras

Aujourd`hui, le Nada Yoga commence doucement à se faire connaitre. Mais sait-on vraiment de quoi il s`agit ? Sri Hanuman, Maitre de Nada Yoga, pratique et transmet cette voie spirituelle depuis de nombreuses années en Occident, notamment en France où il réside. Lors d`un stage qu`il anime chaque année en Alsace, il nous a fait part de quelques-uns de ses éclairages sur ce sujet passionnant.

Shankha prakshalana : détox yogique du systeme digestif et des intestins

Rendre votre corps aussi pur qu`un coquillage : voici le sens de cette méthode yogique ancestrale, shankha signifiant « coquillage » et prakshalana « laver entièrement ». Quand on pratique les postures du yoga et surtout le pranayama, il faut s`assurer que nous ne remuons pas les toxines accumulées depuis des années. Saucha, ou la pureté, est l`un des piliers de la vie yogique. Cette technique détox simple et très puissante nous donne la sensation de légèreté aussi bien corporelle qu`énergétique, rend notre corps plus souple et le mental purifié des émotions réprimées.

Pourquoi souffrons nous ?

 

conte vedique palais pourquoi souffrons nousIl était une fois un maharaja qui avait un fils prénommé Kumar. Ils vivaient dans un magnifique palais construit et décoré selon les lois de Vastu Shastra (l’architecture védique) et tout y était en harmonie : le marbre protégeait de la chaleur, les galeries étaient ouvertes sur des paysages apaisants pour les yeux et le mental, et les sons des fontaines dans les belles cours intérieures charmaient par le doux bruit de l’eau et invitaient à la méditation ou aux études. 

Depuis que Kumar avait appris à marcher, il passait son temps à se promener dans les longs couloirs et sur les terrasses du palais en s’arrêtant souvent pour contempler les splendides ornementations faites de mosaïques colorées. 

Dans le même palais vivait Satyavan, le maître de Kumar. Un jour , alors qu’il était  très pensif, Kumar lui posa une question : « Maitre Satyavan, pourrais-tu m’expliquer pourquoi certaines personnes souffrent ? ».  Au lieu de répondre, le  maitre demanda à Kumar de le rejoindre sur l’un des balcons. Puis, Satyavan alla cueillir une rose blanche dans une petite orangerie à côté et invita Kumar à se cacher près de lui. Au moment où un passant traversa la rue au pied du palais, le maitre fit tomber la rose par dessus le balcon en disant  « Regarde! ».

Apercevant la fleur au milieu de son chemin, le passant la prit dans ses mains, s’émerveilla de son parfum et sans se poser la question de savoir comment elle avait pu arriver à ses pieds, il poursuivit son chemin. 

« Regarde encore! » dit Satyavan à son élève. Il sortit une pièce en or de sa poche, la frotta avec un foulard pour la rendre brillante et la jeta par dessus le balcon. Quelques instants plus tard, un autre passant traversa la rue et apercevant la pièce en or, il se précipita pour la ramasser. Puis, en regardant à droite et à gauche, il s’assura que personne ne l’avait vu et partit presque en courant. 

Satyavan esquissa un grand sourire avec sa longue barbe blanche et dit : «Veux-tu toujours savoir pourquoi certaines personnes souffrent ? ». « Bien sûr! » répondit le jeune Kumar. « Regarde alors! ». En disant cela, Satyavan lança un petit caillou au pied du palais. Il visa si bien que celui-ci atterrit directement sur le turban d’un des passants. Stupéfié, le passant leva la tête pour comprendre qui se moquait de lui.

« Pardonne-moi mon frère !» prononça doucement Satyavan.

Puis se tournant vers son jeune élève, il lui dit : « Tu vois Kumar, quand les plaisirs viennent aux gens, ils les acceptent comme faisant partie de la vie. Quand la fortune vient aux gens, ils pensent que c’est grâce à leur propre mérite et essaient de la cacher par peur de la jalousie. C’est seulement quand une souffrance vient aux gens, qu’ils commencent à se questionner sur la nature de sa source, de la Source d’où tout vient. Tout vient du Divin, tout appartient à l’Univers mais nous ne voulons pas connaitre Celui qui nous envoie des cadeaux, alors l’Univers envoie autre chose pour attirer notre attention ». 

 

Conte ancien raconté par Mata Amritanandamayi  (Amma)

Préparé par Maitri

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *