3 gunas ou qualités du monde matériel

 

TOUT ce qui existe dans le monde matériel manifeste forcément l’une des 3 qualités, des 3 gunas. Il est utile de se repérer dans la question des gunas pour évaluer où nous en sommes, de quoi notre vie est constituée et pour avancer dans une bonne direction.

 

Les caractéristiques des gunas

 

La Création entière est conditionnée par les gunas. En sanskrit « guna » veut dire corde. Donc ce sont des qualités qui nous attachent au monde matériel comme les ficelles des marionnettes. Nos actions, pensées et modes de vie en général déterminent l’influence de telle ou telle corde. 

 

gunas jour nuit yoga&vedas

 

Les noms des gunas sont :

 

SATTVA : l’amour, l’équilibre, la pureté

RAJAS : l’énergie, la passion, la force, le désir 

TAMAS : l’inertie, la lourdeur, l’ignorance

 

Bhagavad Gita, le traité védique fondamental, l’essence de la connaissance en parle dans le chapitre 14 (14.6 de sattva, 14.7 de rajas et 14.8 de tamas).

 

Guna c’est une énergie qui « colore » l’être spirituel pur et transparent, que chacun de nous est initialement, en diverses qualités matérielles. Bien que le monde matériel n’en ait que trois, les gunas se mélangent en différentes proportions, ce qui crée une diversité infinie de formes d’existence et modes de vie.

 

On peut également comparer les gunas aux tenues que l’homme porte. La même personne va se comporter différemment si elle porte une robe blanche ou une salopette en jean sale. Ces tenues, donc les gunas, peuvent être changées si on y met de l’effort. Par exemple on peut salir la robe blanche ou laver la salopette. 

 

Ces qualités ne sont pas catégoriquement mauvaises, moyennes et bonnes, elles ont chacune leur rôle dans le processus de mouvement qu’est la vie. Dans la conception védique les gunas correspondent également à la trimurti : les trois formes du Divin : Vishnu, Brahma, Shiva, qui incarnent les processus de préservation, création et destruction. Tous les trois sont indispensables pour l’existence de l’Univers, comme le lever et le coucher de Soleil (sattva), le jour (rajas) et la nuit (tamas) sont indispensables pour le l’avancement du Temps.

 

3 gunas sattva rajas tamas vishnu brahma shiva 

 

Croisement des cultures

 

Les gunas peuvent être familiers à la perception occidentale à travers la mythologie où l’on retrouve les trois moires (appellation grecque) ou parques (appellation romaine). Elles sont les trois déesses du destin, ce qui représente le karma dans la tradition védique :

 

gunas moires parques yoga&vedas

 

Nona (ou Clotho pour les grecs) signifie « filer », c’est la plus jeune. C’est elle qui fabrique et tient le fil des destinées humaines. Elle est la plus bienveillante et peut être mise en parallèle avec sattva guna.

Decima (ou Lachésis pour les grecs) nom qui signifie « sort » ou « action de tirer au sort », est la Parque qui déroule le fil et qui le met sur le fuseau. Elle est la plus active et représente rajas.

Morta (ou Atropos pour les grecs) c’est-à-dire « inévitable », coupe impitoyablement le fil qui mesure la durée de la vie de chaque mortel. C’est elle qui met la fin et pour cela fait référence au tamas.

 

Des telles analogies témoignent bien que les origines de diverses cultures sont les mêmes car tout se repose sur les Lois Universelles, sur la sagesse et la philosophie ancestrale.

 

 

Les 3 sont indispensables

 

L’intelligence yogique est d’organiser les gunas dans notre vie afin d’inscrire notre parcours dans le courant naturel des Lois de l’Univers. Par exemple quand on commence un projet c’est le rajas (création, production, action) qui s’active, ensuite pour le faire durer le sattva (calme, maintien) est indispensable car si on reste dans le rajas on risque d’exploser. Enfin rien n’est éternel, on a un jour envie de passer à autre chose, il faut donc mettre fin à l’affaire avec l’énergie de tamas (destruction, ignorance).

 

guna sattva rajas tamas chakras yoga&vedas copy

 

On peut voir de manière explicite les gunas dans la morphologie des plantes et faire une transposition sur le corps subtil de l’homme avec ces 7 principaux chakras (centres énergétiques). La fleur c’est le but d’existence d’une plante, mais sans les racines elle ne peut pas fleurir. De même manière le chemin spirituel est la réalisation du Soi (6ème et 7ème chakras). C’est le dharma, la prédestination de l’homme. Et pour achever ce chemin il est nécessaire de manger et dormir (1er et 2nd chakra). Tout simplement nous ne devons pas rester bloqués en bas ou même au milieu.

 

Voici un tableau qui donne un aperçu multi domaines sur les gunas :

 

guna sattva rajas tamas tableau yoga&vedas

 

Progresser vers la lumière

 

Bien que les trois gunas soient indispensables pour le maintien de la vie dans l’Univers, la prédestination humaine est de se diriger vers la pureté et d’élever sa conscience. Pendant l’âge adulte actif (20-50 ans) nous ne pouvons pas être complètement dans sattva car nous avons des obligations, notre dharma (maintenir la famille, être utile pour la société). Cela demande donc du rajas, des actions.

Néanmoins pour élever la conscience nous pouvons veiller sur nos attachements, bien choisir l’entourage, la musique, la nourriture, construire la routine de manière à être en harmonie avec le cycle de la journée. Si on reste dans la catégorie tamasique (consommation d’alcool et de viande, la paresse et l’ignorance) aucune pratique spirituelle ne sera efficace. En revanche si on tend petit à petit vers la lumière on va commencer à attirer les mêmes valeurs. Mais cela demande de l’effort.

 

Nirguna 

Nirguna signifie au-delà des gunas.

 

nirguna audela guna yoga&vedasSouvent dans le milieu yogique occidental contemporain règne une idée qu’il « faut se purifier (avec le détox corporel, les postures, le pranayama, la psychologie) pour atteindre le bien-être » ou autrement dit de rester dans sattva guna. En réalité le but du chemin spirituel est de dépasser même le sattva guna, ou ce que l’on appelle la Libération, l’Eveil. Cela est possible uniquement quand on développe la compassion, l’amour et quand on réalise et intègre entièrement l’idée que nous ne sommes pas séparés de l’Univers entier et du Divin, que nous faisons partie de l’Unité. A ce stade l’iceberg de l’ego fond et s’unit avec l’eau de l’océan.

 

De grands yogis réalisés ou des saints qui transcendent les 3 gunas ne suivent plus les lois du monde matériel, ce qui peut se manifester entre autre par leur capacité de réaliser des miracles. Bien que leur corps puisse rester dans le monde matériel, ils vivent dans la réalité spirituelle, dans la Conscience Pure. Toutes leurs actions sont pour le bien des autres, pour l’amour de la Création.

One comment on “3 gunas ou qualités du monde matériel

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *