Ici et maintenant : être au moment présent

 

couverture ici et maintenantQui n’a pas entendu : « soyez ICI et MAINTENANT » dans un cours de yoga, de méditation, ou bien lu dans les pages d’un magazine de bien être ? Ces deux mots font une apparition de plus en plus remarquée dans notre société occidentale car dans nos vies bien trop remplies, nous avons ce besoin vital de revenir à l’instant présent pour nous retrouver, prendre du recul, marquer une pause, apprécier ou simplement respirer.

 

 

Nous en sommes où ?

 

De compréhension très simple, du moins dans la sémantique, ici et maintenant s’avère pourtant nettement moins facile quand il s’agit de passer à la mise en pratique ! C’est donc avec une certaine incrédulité que nous écoutons notre professeur de yoga nous répéter : « respirez, soyez ici et maintenant » ! Alors nous respirons, nous respirons mais nos pensées continuent de nous emporter loin, très loin de la salle de yoga, bien souvent derrière notre bureau où s’entassent les dossiers, à la sortie de l’école pour récupérer les enfants ou encore, à la journée du lendemain pour un rendez-vous important ! Quand le tourbillon de pensées semble nous emporter avec lui, comment faire pour s’en extraire ?

 

 

D’où viennent-ils ?

 

Le  « ici et maintenant » a été établi comme l’un des principes essentiels de bouddhisme par Siddhartha Gautama dès le 5ème siècle av. JC. Pour citer Bouddha, il n’y a pas une meilleure description sur le pouvoir du moment présent : « Si vous voulez connaître votre passé, observez les conditions de vie présente, et si vous voulez savoir comment vous vivrez dans l’avenir, regardez ce que vous faites dans le présent ». Bouddha nous dit ici que le moment présent contient tout en lui.

 

Les Yoga sutras de Patanjali (5ème siècle) commencent par ce fameux Ici et maintenant avec le sutra 1.1. « Atha yoga anushasanam ». Ce sutra peut être traduit comme « Désormais ou ici et maintenant (atha) commence la discipline ou l’enseignement du yoga ». On pourrait aussi le traduire comme « le yoga commence à tout moment où nous nous plaçons dans ici et maintenant ».

 

Nous retrouvons également ces deux mots réunis dans l’expression latine « Hic et Nunc » qui signifie « dans ce lieu ci et sur le champ ». « Hic et nunc » nous amène donc dans un espace donné, à un moment donné, une sorte de point unique qui ne regarde ni le passé, ni le futur.

 

 

Dérives et raccourcis contemporains

 

Avec l’essor des philosophies orientales en Occident à travers notamment les enseignements de Swami Ram Das, de Jiddu Krishnamurti et Eckhart Tolle, l’expression est rapidement devenue à la mode. Mais force est de constater que le message est souvent galvaudé, devenu une sorte d’invitation à la jouissance immédiate, à la satisfaction irréfléchie et consumériste des désirs. Et puisque seul le présent compte, toute notion d’effort et de responsabilité se dissout dans le grand océan de la paresse et de l’indolence. Vivre le moment présent revient ainsi pour beaucoup de personnes et de jeunes, en particulier, à rechercher toujours plus les sensations fortes, sans se préoccuper des conséquences puisque demain n’existera peut-être pas ! On entend souvent dire : « on n’a qu’une seule vie ! Carpe diem ! », alors autant brûler la chandelle par les deux bouts, avoir tout vécu, tout vu, pour ne pas avoir de regrets ! Même si c’est au prix de se mettre soi-même ou les autres en danger par des comportements à risque : abus d’alcool, de drogues, sexualité débridée.

 

ici maintenant present yoga&vedas 1

ici maintenant present yoga&vedas 2

ici maintenant present yoga&vedas 3

 

 

Y arriver

 

Les sages de ce monde nous invitent, à être véritablement et activement dans l’instant présent, l’ici et maintenant constamment, par une ouverture à nous-mêmes, à notre ressenti intérieur. Faire une chose à la fois, faire chaque action en conscience, ce sont des synonymes de “ici et maintenant”. Manger en conscience en prenant le temps de se concentrer sur la richesse des goûts. Marcher en conscience avec la conscience des mouvements et sensations corporelles. Parler en conscience sans mettre constamment des mots inutiles : des « truc », des « quoi », des « voilà » et des « enfin ». Tout cela nous permettrait d’exister de manière plus consciente et plus vraie !

 

Swami Prajnanpad, maître spirituel de l’Inde du 20ème siècle, aimait à dire qu’« il n’existe rien d’autre que Ce Qui Est ». En revenant simplement à ce qui est, nous empêchons notre mental de nous inciter à vivre dans un schéma fait d’illusion. L’illusion que les textes sanskrits appellent « Maya » ou la trame du monde. Cette illusion est générée seulement mais constamment par notre mental (manas). Maya est comparée à une pièce de théâtre qui se produit sur la scène du mental. Au moment où le comédien prend le recul avec la vie du personnage qu’il joue, il revient à lui même et son existence devient plus vraie. C’est quand nous arrêtons d’être dans les projections du futur et les expériences du passé, quand nous créons de la distance avec ce monde imaginaire, que nous existons pleinement et véritablement !

 

C’est à la fois un grand défi pour notre mental conditionné à l’analyse et à la projection mais aussi une source de mieux être considérable quand on goûte, ne serait-ce que quelques instants, à la saveur du moment présent. Toutes les pensées encombrantes s’effacent peu à peu et laissent place à des sensations nouvelles, propres à chacun, qui peuvent être la sensation de plus d’espace à l’intérieur de soi, la paix, la quiétude, la confiance.

 

ici maintenant present yoga&vedas horloge

 

 

Pour arriver à être dans « l’ici et maintenant », plusieurs pistes sont possibles :

 

 

Accepter

 

Accepter, c’est-à-dire dire « oui » à ce qui est que ce soit agréable ou désagréable, que cela nous rende heureux ou malheureux. Accepter l’imperfection, les peurs, l’incertitude, l’inconstance des choses. Apprendre également à ne pas juger, à ne pas faire de supposition, à ne pas prendre la fuite. Juste accepter (qui ne veut pas dire se résigner !) et observer en soi ce qui se passe. C’est donc une attitude passive en apparence mais très active intérieurement. Cette position d’observateur, qui est celle d’un méditant, va peu à peu permettre ne plus s’identifier aux émotions, et si nous ne sommes plus nos émotions, alors que sommes-nous ? Un vaste champ de possible s’ouvre devant nous, dans lequel nous ne sommes plus victimes mais acteurs de nos vies.

 

 

Respirer

 

Respirer est la clé. La plupart du temps, et particulièrement en situation de stress, nous respirons mal : la respiration est courte et haute, limitée au niveau de la cage thoracique, et le ventre est contracté. Lorsque que l’on revient à la conscience de sa respiration, on revient à l’instant présent. On peut alors ressentir ce précieux mouvement de va et vient qui se fait « tout seul ». En revenant à sa respiration, celle-ci se ralentit progressivement. Un petit exercice de visualisation permet de participer à ce retour à soi : sur l’inspire, visualiser l’air lumineux entrer par les narines et descendre doucement jusqu’au ventre pour le remplir, puis à l’expire, visualiser l’air ressortir par le même chemin emportant avec lui les soucis, les peurs, etc. A faire sans modération !

 

 

Sourire

 

Sourire, un petit outil magique qui permet de revenir à l’« ici et maintenant » ! Sourire facilite le relâchement de tous les muscles du corps, notamment du visage et l’abdomen, et envoie le message au cerveau que tout va bien ! Même un sourire forcé a le pouvoir d’agir sur le stress. Des recherches l’ont d’ailleurs démontré : le rythme cardiaque des personnes souriantes est en effet moins élevé que celles ne souriant pas. Et quand on ajoute à cela que le sourire permettrait de rallonger l’espérance de vie, il n’y a plus à hésiter !

 

ici maintenant instant present yoga&vedas

 

 

Sérieusement

 

Se placer dans ici et maintenant signifie également se rappeler constamment qui nous sommes et qu’est ce que nous sommes venus faire en ce monde ? Nous ne sommes pas venus en ce monde pour courir derrière des clichés imposés par la société, ni par notre propre mental. Cette vie est un immense cadeau de l’Univers où nous avons du temps et de l’espace pour élever notre conscience et ressentir l’Union avec la Création entière. Toutes les situations et personnes dans nos vies nous sont données pour que nous puissions développer telle ou telle qualité qui nous avancerait sur le chemin vers le Grand Soi et la Beauté Universelle. Etre ici et maintenant signifie également être conscient de notre but le plus élevé !

 

 

Préparé par Nathalie Bobichon

Illustrations de Anna Guégan / dessins réalisés pour la Revue 3ème Millénaire N°118 / 2015

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *